Éditions Proverbe
 
 
 
Pierrette Micheloud
 
Bibliographie
• Saisons, Held, Lausanne, 1945
• Pluies d’ombre et de soleil, Held, Lausanne, 1947
• Sortilèges, Éd. des Rivières, Lausanne, 1949
• Le Feu des ombres, Éd. des Rivières, Lausanne, 1950
• Simouns, Éd. des Rivières, Lausanne, 1951
• Points suspendus, Pierre Seghers, Paris, 1953
• Ce Double Visage, CELF, Liège, 1954
• Dictionnaire psychanalytique des rêves, NED, Paris, 1957
• Passionnément, La Baconnière, Neuchâtel, 1961
• L’Enfant de Salmacis, NED, Paris, 1963
• Valais de cœur, La Baconnière, Neuchâtel, 1964
    Prix de la Fondation Schiller, Zürich
• Tant qu’ira le vent, Pierre Seghers, Paris, 1966
    Prix Edgar-Poe de la Maison de la Poésie
    Prix de la Société des Gens de lettres
• Tout un jour toute une nuit, La Baconnière, Neuchâtel, 1974
• Douce-amère, La Baconnière, Neuchâtel, 1979
    Prix de la Fondation Schiller, Zürich
• Les Mots la Pierre, La Baconnière, Neuchâtel, 1983
    Prix Guillaume-Apollinaire
• Entre ta mort et la vie, avec illustrations de l’auteur,
    Éd. Pourquoi pas, Asnières/Genève, 1984
• Elle, vêtue de rien, L’Harmattan, Paris, 1990
• En amont de l’oubli, L’Harmattan, Paris, 1993
• L’Ombre ardente, témoignage, Monographic, Sierre, 1995
• Pas plus que la neige, Gravos Press, Neuilly-le-Bisson, 1998
• Poésie 1945-1993, anthologie personnelle,
           L’Âge d’Homme, Lausanne, 1999
     Prix Charles-Vildrac 2000 (Société des Gens de lettres)
• Azoth, suivi de Mélusine, Proverbe, Marchainville, 2000
• Seize fleurs sauvages à dire leur âme : poèmes en prose, La Baconnière, Neuchâtel, 1960
            Éditions Pillet, 2001
• Regard sur… le Rhône, Porte-plumes, 2002
• Du fuseau couleur de lin, Monographic, Sierre, 2004
• Nostalgie de l’innocence, L’Aire, 2006
 
Présence de Pierrette Micheloud, sous la direction de Jean-Pierre Vallotton,
            Monographic, Sierre, 2002
Essais Fictions
 
Accueil Poésie Voyages Beaux Livres Documents
Pierrette Micheloud, originaire de Vex, village des Alpes valaisannes,
suivit des études classiques à Neuchâtel et Lausanne, puis Oxford et Paris. À partir de 1952, elle se partagea entre cette dernière ville et sa Suisse natale. Poète et peintre, elle collabora à de nombreux périodiques et fonda avec †Édith Mora le Prix Louise-Labé (1964), dont elle  présida le jury de 1985 à 1999. Elle a publié, en un demi-siècle, plus d’une vingtaine de recueils, dont plusieurs ont été récompensés par des prix prestigieux. Au lendemain de sa disparition, survenue en novembre 2007, une fondation portant son nom a été créée, afin de perpétuer son œuvre plastique et littéraire.
1915-2007
Azoth